10-techniques-negociation-pret-bancaire

Lorsque vous avez besoin d’un prêt bancaire, le processus de négociation peut être décourageant. Vous pouvez avoir l’impression d’être à la merci de la banque, mais il existe des moyens de vous donner un avantage. Si vous savez comment négocier, vous pouvez obtenir un taux d’intérêt plus bas, une période de remboursement plus longue ou un montant de prêt plus élevé.

Si vous êtes armé des bonnes informations et techniques, vous pouvez certainement négocier un meilleur accord de prêt avec votre banque. Voici les 10 principales techniques que vous pouvez utiliser pour négocier un prêt bancaire :

1. Préparez votre entretien à fond

Avant de commencer à négocier avec votre banque, il est important que vous fassiez vos devoirs. Cela signifie que vous devez avoir une idée claire du montant que vous devez emprunter, ainsi que des conditions que vous êtes prêt à accepter. Vous disposerez ainsi d’un bon point de départ pour vos négociations.

2. Connaissez vos limites

Il est également important de connaître vos limites avant de commencer à négocier avec votre banque. Cela signifie que vous devez avoir une idée claire du montant que vous pouvez vous permettre d’emprunter, ainsi que des conditions que vous êtes prêt à accepter. Vous éviterez ainsi de vous retrouver dans une situation où vous ne pourriez pas rembourser le prêt.

3. Soyez prêt à faire des compromis

Lorsque vous négociez avec votre banque, vous devez être prêt à faire des compromis. Cela signifie que vous devez être prêt à accepter des conditions moins favorables que celles que vous souhaitiez au départ. Toutefois, vous devez également vous rappeler que vous ne devez pas accepter des conditions trop défavorables, car cela pourrait vous mettre dans une situation financière difficile.

4. Soyez ferme (mais..)

Lorsque vous négociez avec votre banque, il est important d’être ferme. Cela signifie que vous ne devez pas avoir peur de vous défendre et de demander ce que vous voulez. Toutefois, n’oubliez pas que vous ne devez pas être trop exigeant, car cela pourrait rendre les négociations plus difficiles.

Sur le même thème :  10 astuces pour payer moins cher votre assurance auto

5. Soyez flexible (aussi..)

Lorsque vous négociez avec votre banque, il est important de faire preuve égalementde souplesse (tout dépend de vote situation bien entendu). Cela signifie que vous devez être prêt à envisager différentes options et à faire des concessions. Toutefois, n’oubliez pas que vous ne devez pas être trop flexible, car cela pourrait rendre les négociations plus difficiles.

6. Connaissez vos droits

Lorsque vous négociez avec votre banque, il est important de connaître vos droits. Cela signifie que vous devez connaître les lois et règlements qui s’appliquent aux prêts et au secteur bancaire. Cela vous aidera à vous protéger contre des conditions injustes ou défavorables.

7. Soyez raisonnable

Lorsque vous négociez avec votre banque, il est important d’être raisonnable. Cela signifie que vous ne devez pas demander plus que ce que vous pouvez rembourser. Cependant, vous devez également vous rappeler que vous ne devez pas être trop raisonnable, car cela pourrait rendre les négociations plus difficiles.

8. Faites preuve d’assurance

Lorsque vous négociez avec votre banque, il est important de vous affirmer. Cela signifie que vous ne devez pas avoir peur de demander ce que vous voulez. Toutefois, n’oubliez pas que vous ne devez pas être trop affirmatif, car cela pourrait rendre les négociations plus difficiles.

9. Soyez poli

Lorsque vous négociez avec votre banque, il est important d’être poli. Cela signifie que vous ne devez pas être impoli ou agressif. Toutefois, vous devez également vous rappeler que vous ne devez pas être trop poli, car cela pourrait rendre les négociations plus difficiles.

10. Soyez patient

Lorsque vous négociez avec votre banque, il est important d’être patient. Cela signifie que vous ne devez pas être pressé de parvenir à un accord. Cependant, vous devez également vous rappeler que vous ne devez pas être trop patient, car cela pourrait rendre les négociations plus difficiles.